Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de randosaintcome.com

Le blog de randosaintcome.com

Blog de randonnée pédestre de Saint Côme d'Olt - Aveyron.

Escapade en terre de berger dans la vallée d'Ossau, jour 3 pour les 2 groupes

Le train d'Artouste, une expérience inoubliable à 2000m d'altitude,

Le train d'Artouste, une expérience inoubliable à 2000m d'altitude,

tout d'abord une première ascension en télécabine flambant neuve,

tout d'abord une première ascension en télécabine flambant neuve,

depuis la gare du petit train, ce que nous avons vu,

depuis la gare du petit train, ce que nous avons vu,

et ce que nous aurions dû voir, l'emblème de la vallée d'Ossau qui culmine à 2884m,

et ce que nous aurions dû voir, l'emblème de la vallée d'Ossau qui culmine à 2884m,

ces passagers là ont l'air frigorifiés,
ces passagers là ont l'air frigorifiés,ces passagers là ont l'air frigorifiés,

ces passagers là ont l'air frigorifiés,

sur notre gauche le vallon du Soussouéou,sur notre gauche le vallon du Soussouéou,
sur notre gauche le vallon du Soussouéou,

sur notre gauche le vallon du Soussouéou,

la gare d'Artouste est en vue,

la gare d'Artouste est en vue,

un petit quart d'heure plus tard, nous voilà au lac d'Artouste,un petit quart d'heure plus tard, nous voilà au lac d'Artouste,
un petit quart d'heure plus tard, nous voilà au lac d'Artouste,

un petit quart d'heure plus tard, nous voilà au lac d'Artouste,

la montée au refuge d'Arrémoulit se fait tranquillement,
la montée au refuge d'Arrémoulit se fait tranquillement,la montée au refuge d'Arrémoulit se fait tranquillement,

la montée au refuge d'Arrémoulit se fait tranquillement,

au détour du sentier, haut sur les pierriers nous apercevons une harde d'isards, un peu plus loin juchée sur une grosse pierre c'est une marmotte qui nous observe,
au détour du sentier, haut sur les pierriers nous apercevons une harde d'isards, un peu plus loin juchée sur une grosse pierre c'est une marmotte qui nous observe,
au détour du sentier, haut sur les pierriers nous apercevons une harde d'isards, un peu plus loin juchée sur une grosse pierre c'est une marmotte qui nous observe,
au détour du sentier, haut sur les pierriers nous apercevons une harde d'isards, un peu plus loin juchée sur une grosse pierre c'est une marmotte qui nous observe,
au détour du sentier, haut sur les pierriers nous apercevons une harde d'isards, un peu plus loin juchée sur une grosse pierre c'est une marmotte qui nous observe,

au détour du sentier, haut sur les pierriers nous apercevons une harde d'isards, un peu plus loin juchée sur une grosse pierre c'est une marmotte qui nous observe,

ce paysage minéral est splendide,
ce paysage minéral est splendide,
ce paysage minéral est splendide,

ce paysage minéral est splendide,

nous arrivons au refuge et au lac du même nom,
nous arrivons au refuge et au lac du même nom,nous arrivons au refuge et au lac du même nom,
nous arrivons au refuge et au lac du même nom,

nous arrivons au refuge et au lac du même nom,

vu la météo, il est préférable de manger à l'intérieur, 28 personnes dans ce petit espace relève du défi, mais les lunettes de Jean Jacques disparues le temps du repas ont su éviter les 56 pieds qui déambulés dans cet espace à son grand soulagement,
vu la météo, il est préférable de manger à l'intérieur, 28 personnes dans ce petit espace relève du défi, mais les lunettes de Jean Jacques disparues le temps du repas ont su éviter les 56 pieds qui déambulés dans cet espace à son grand soulagement,  vu la météo, il est préférable de manger à l'intérieur, 28 personnes dans ce petit espace relève du défi, mais les lunettes de Jean Jacques disparues le temps du repas ont su éviter les 56 pieds qui déambulés dans cet espace à son grand soulagement,
vu la météo, il est préférable de manger à l'intérieur, 28 personnes dans ce petit espace relève du défi, mais les lunettes de Jean Jacques disparues le temps du repas ont su éviter les 56 pieds qui déambulés dans cet espace à son grand soulagement,

vu la météo, il est préférable de manger à l'intérieur, 28 personnes dans ce petit espace relève du défi, mais les lunettes de Jean Jacques disparues le temps du repas ont su éviter les 56 pieds qui déambulés dans cet espace à son grand soulagement,

après la photo de famille, c'est l'heure du retour, le train n'attend pas,après la photo de famille, c'est l'heure du retour, le train n'attend pas,

après la photo de famille, c'est l'heure du retour, le train n'attend pas,

des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,
des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,
des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,
des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,
des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,
des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,
des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,
des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,

des difficultées franchies allègrement avec le soutien de messieurs attentionnés,

chacun s'occupe en attendant le départ,
chacun s'occupe en attendant le départ,
chacun s'occupe en attendant le départ,

chacun s'occupe en attendant le départ,

Escapade en terre de berger dans la vallée d'Ossau, jour 3 pour les 2 groupes
Escapade en terre de berger dans la vallée d'Ossau, jour 3 pour les 2 groupes
Escapade en terre de berger dans la vallée d'Ossau, jour 3 pour les 2 groupes
Escapade en terre de berger dans la vallée d'Ossau, jour 3 pour les 2 groupes
Escapade en terre de berger dans la vallée d'Ossau, jour 3 pour les 2 groupes
Escapade en terre de berger dans la vallée d'Ossau, jour 3 pour les 2 groupes
un dernier petit cliché, un vilain garçon qui tire la langue et voilà une journée bien remplie.un dernier petit cliché, un vilain garçon qui tire la langue et voilà une journée bien remplie.

un dernier petit cliché, un vilain garçon qui tire la langue et voilà une journée bien remplie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Annick 31/07/2017 13:44

Superbe, cette sortie en train. On a envie d'y retourner avec quelques degrés de plus...

Marie.Louise 30/07/2017 16:23

Je vois que Gérard a trouvé un nouveau job. Il ne lui manque plus que la soucoupe à pourboires de
madame pipi !!!!

josy 29/07/2017 16:17

que de bons souvenirs ! et on cherche toujours "qui a caché les lunettes de jean jacques ?"