Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de randosaintcome.com

Le blog de randosaintcome.com

Blog de randonnée pédestre de Saint Côme d'Olt - Aveyron.

Escapade en terre de berger dans la vallée d'Ossau jour 4 groupe 1 le matin

Aujourd'hui randonnée en 2 temps, ce matin sur le plateau du Bénou, "Les cercles de pierre" depuis le col du Porteigt avec repas grillades au centre d'hébergement à cause du temps incertain.

Les explications de José vont déterminer les 2 groupes,

Les explications de José vont déterminer les 2 groupes,

quelle quiétude pour ces vaches de race salers au coeur des Pyrénées Béarnaises,
quelle quiétude pour ces vaches de race salers au coeur des Pyrénées Béarnaises,

quelle quiétude pour ces vaches de race salers au coeur des Pyrénées Béarnaises,

fromagerie d'Ossau en rase campagne,
fromagerie d'Ossau en rase campagne,

fromagerie d'Ossau en rase campagne,

la météo fait du yoyo,la météo fait du yoyo,
la météo fait du yoyo,la météo fait du yoyo,

la météo fait du yoyo,

le temps de quelques explications et c'est reparti,
le temps de quelques explications et c'est reparti,

le temps de quelques explications et c'est reparti,

ce sont les Cromlechs du plateau du Bénou,
ce sont les Cromlechs du plateau du Bénou,
ce sont les Cromlechs du plateau du Bénou,

ce sont les Cromlechs du plateau du Bénou,

de la haut une vue remarquable sur la vallée et les villages de Bilhères-en-Ossau et Bielle notre port d'attache,
de la haut une vue remarquable sur la vallée et les villages de Bilhères-en-Ossau et Bielle notre port d'attache,
de la haut une vue remarquable sur la vallée et les villages de Bilhères-en-Ossau et Bielle notre port d'attache,

de la haut une vue remarquable sur la vallée et les villages de Bilhères-en-Ossau et Bielle notre port d'attache,

la chapelle de Houndas

la chapelle de Houndas

 et le regard songeur de ce randonneur.

et le regard songeur de ce randonneur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article